Rentrée en douceur pour nos jeunes écoliers

Accueil/Articles/Actualités/Rentrée en douceur pour nos jeunes écoliers

Rentrée en douceur pour nos jeunes écoliers

Mardi matin ce sont 880 élèves qui ont été accueillis dans les écoles publiques et 220 élèves à l’école privée Saint Jean. Si en été les écoliers ne veulent pas encore penser à la rentrée, la municipalité, au contraire, y voit toujours une bonne occasion de programmer des travaux pour garder dans le meilleur état ses infrastructures.  Au delà de l’entretien, des peintures et des réparations habituelles, c’est la climatisation qui a été installée à l’école primaire Jean-Michel Cousteau , tandis que celles des autres écoles ont été installées pendant le confinement. Voir les vidéos de la ville et de la CASSB sur la rentrée de mardi. Notre magazine municipale a consacré un dossier complet sur cette rentrée. Extrait:

« La Ville avait par exemple prêté des tablettes à tous les scolaires des écoles élémentaires afin de faciliter la continuité éducative lors du confinement, une action menée pour l’ensemble de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume (CASSB) impulsé par Ferdinand Bernhard, son Président. Autre acte concret : cet été, la Commune a offert aux petits Sanaryens des stages d’accompagnement scolaire (vacances apprenantes) en marge des accueils de loisirs pour éviter au maximum les décrochages’.
« Ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin »
Les jeunes Sanaryens bénéficient de dispositifs nombreux qui jalonnent leurs années d’apprentissage : de l’école du Développement Durable aux aides à la poursuite des études ou à la conduite, en passant par les actions de prévention (cyber harcèlement, sécurité routière) ou de dépistage (dépistage visuel, bucco-dentaire, auditif), tout est fait pour que nos enfants aient tous un meilleur départ dans la vie !
Des TAP pris en charge par la Commune qui font le plein
Les écoliers pratiquent les langues vivantes, la danse, des activités culturelles, sportives ou tout simplement ludiques. Lors des temps méridiens, ils ont aussi la possibilité de poursuivre leurs découvertes.
A Sanary, les Temps d’Activités Périscolaires sont plébiscités par les parents. Lors d’une année scolaire, cela représente plus de 12 000 heures d’activités : une machine bien huilée avec les animateurs et les intervenants extérieurs mais capable de s’adapter en un temps record comme ce fut le cas lors de la crise sanitaire.
« A Sanary, le choix de placer l’enfant au cœur de l’action municipale est une volonté du Maire », explique Laetitia Batté, élue en charge de l’éducation. Si la multiplicité des actions est bien réelle, c’est toujours sans transiger sur la qualité des activités. Une priorité elle aussi !
En 2020-2021, 31 projets culturels, sportifs, citoyens et d’éducation à l’environnement… seront proposés aux enfants des écoles dans le cadre des TAP : tennis de table, langues étrangères, danse de salon et danse hip-hop, échecs, arts plastiques, petits scientifiques, yoga, théâtre…et bien entendu programmation informatique et robotique !
Accompagnement à la scolarité et « coup de pouce CLE »
Apprentissages fondamentaux, aide méthodologique, accompagnement à la scolarité jusqu’à la n du collège, aucun enfant n’a jamais été laissé sur le bord du chemin. Les « Coups de Pouce CLE » (Clubs de Lecture et d’Ecriture) par exemple ont lieu après la classe 4 fois par semaine. Les enseignants qui détectent en début d’année de petites ou grandes dif cultés dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, proposent aux parents le « coup de pouce CLE », avec l’engagement d’y participer avec assiduité. La commune prend en charge à 100% l’opération.

Par | 2020-09-02T15:41:25+00:00 2 septembre, 2020|Actualités|