Les savoir-faire provençaux à l’honneur au Jardin des Oliviers

Accueil/Articles/Actualités, Presse/Les savoir-faire provençaux à l’honneur au Jardin des Oliviers

Les savoir-faire provençaux à l’honneur au Jardin des Oliviers

Le Conservatoire des Oliviers a été inauguré la semaine dernière. Le journal Var Matin a consacré un bel article sur ce site dédié à la transmission des savoir-faire d’antan auprès de notre jeunesse:
« Le blé, la vigne et l’olivier. Voilà de quoi est composée la trilogie méditerranéenne. Ces cultures et les techniques artisanales qui y sont associées, sont valorisées au sein du Jardin des Oliviers, dans le quartier Sainte Trinide. Le projet a été lancé au début des années 2000 avec l’acquisition d’un terrain abandonné. Plusieurs chantiers s’y sont succédé, notamment pour la reconstruction des anciennes restanques en pierres sèches. A cela, s’ajoute, en 2018, la création du Conservatoire des Oliviers. Il a été inauguré jeudi dernier en présence du maire Ferdinand Bernhard et des différents acteurs qui ont participé au projet. L’objectif de ce lieu particulier est de « continuer à préserver le patrimoine et les immortels qui sont en train de disparaître » explique le premier magistrat. Au coeur du jardin, sont implantés plus de 500 oliviers de 113 espèces différentes (…). Depuis trois ans, l’huile qui y est produite est certifiée bio. Les oliviers entourent le conservatoire, une bâtisse en pierre de 300m2 qui abrite un moulin à huile traditionnel avec son pressoir et sa meule, une grande cheminée et un four à pain. A l’extérieur du bâtiment, d’autres aménagements patrimoniaux ont été installés, notamment une noria, un four à cade et un four à chaux (…) Toutes ces réalisations sont faites à destination des sanaryens, et principalement des plus jeunes: « Il s’agit avant tout d’un centre pédagogique pour les enfants. C’est très important de leur transmettre ces savoir-faire ancestraux pour qu’ils continuent à exister » souligne Jean-Luc Granet (…) Le rôle de ce conservatoire est aussi d’inciter les visiteurs au respect de l’environnement. L’ensemble du site est certifié Agriculture biologique et répond à la démarche Bâtiment durable méditerranéen « niveau bronze » pour l’utilisation des techniques et de matériaux respectueux de l’environnement. L’intégralité du projet s’inscrit aussi dans la lignée du label 4 fleurs, obtenu par Sanary en 2005, qui récompense les villes fleuries et en faveur du développement durable. Un joli site typiquement provençal qui permettra aux plus jeunes d’en apprendre un peu plus sur le passé de leur région e qui suscitera peut être des vocations ».

Lire l’article en entier. Voir les vidéos de la ville de Sanary, de Sud Sainte Baume.

Par | 2019-07-09T08:17:21+00:00 9 juillet, 2019|Actualités, Presse|