« Faire en sorte que les enfants de Sanary deviennent les gendarmes du monde »

Accueil/Articles/Actualités, Presse/« Faire en sorte que les enfants de Sanary deviennent les gendarmes du monde »

« Faire en sorte que les enfants de Sanary deviennent les gendarmes du monde »

Le journal Var Matin est revenu sur la cérémonie des voeux à Sanary. Extrait de l’article:

« Depuis 30 ans, faire en sorte que les enfants de Sanary deviennent les gendarmes du monde », a mis en avant le maire à l’occasion de son traditionnel message festif du nouvel an à la population
Année d’élections municipales oblige, pas de bilan ni de prospective, samedi soir aux vœux à la population du maire de Sanary, Ferdinand Bernhard. Cela n’a pas empêché la foule, peut-être jamais aussi nombreuse, de se presser à 18 heures sous la gigantesque étoile de tissu blanc tendu au plafond d’une grande salle du jardin d’hiver joliment décorée, presque trop petite pour la contenir. « Ça fait du bien ! » s’est réjoui le maire, en lançant les vidéos mettant l’accent sur les fêtes de Noël et déroulant au rythme du calendrier, les évènements qui ont animé Sanary en 2019.
(…)
Dans la tradition et à leur tour, la pasteur Noémie Woodward et le père José Andrade ont formé leurs vœux de bonne année. « Pour 2020 et la décennie qui s’ouvre, je souhaite que chacun puisse faire ce qui est possible pour que le monde d’aujourd’hui et de demain soit humain, joyeux, porté vers l’espérance », a dit la première. Le père José, dont « le mandat sera renouvelé pour six ans par l’évêque du Var à partir du 1er septembre », a, lui, centré son allocution sur « l’importance de la reconnaissance, du ressenti et des remerciements », des sentiments à adopter en toutes circonstances.
Après eux, Ferdinand Bernhard a souhaité une « belle année 2020 » à tous en exprimant « de la compassion pour tous ceux qui sont dans la difficulté ». « Il y a un peu plus de 30 ans que l’on m’a confié la responsabilité de cette ville, je le vis avec un grand honneur, mais aussi avec beaucoup d’humilité », s’est-il ému, rappelant l’un des objectifs qu’il s’est fixé. « Le premier est de faire en sorte que les enfants de Sanary deviennent les gendarmes du monde, que nous les formions à cette responsabilité. À Sanary, j’ai trouvé des hommes et des femmes totalement investis dans cette mission », s’est-il réjoui.
Et d’exhorter : « Aucun enfant n’oubliera ce qu’il a appris à l’école ; n’oubliera le regard qu’il avait… Regardez les enfants ! Regardez-les s’émerveiller ! C’est fabuleux. Ce qui m’importe, c’est de poser des actes avec eux. Ils me donnent énormément de bonheur ».
Après un mot pour « les Sanaryens dans le besoin », envers qui il a appelé à la vigilance, il a remercié tous ceux qui œuvrent pour Sanary, à l’occasion des fêtes de Noël notamment et exprimé sa fierté « comme vous d’être Sanaryen », remettant la médaille de la ville à Michèle Bilger et fixant un rendez-vous « à l’année prochaine ! »

Extrait de la vidéo des voeux

Par | 2020-01-15T20:14:24+00:00 15 janvier, 2020|Actualités, Presse|