Être au plus proche de chacun d’entre vous, connaître vos motifs de satisfaction ou de mécontentement reste une démarche primordiale pour mon équipe et moi-même

Accueil/Articles/Actualités, Éditoriaux/Être au plus proche de chacun d’entre vous, connaître vos motifs de satisfaction ou de mécontentement reste une démarche primordiale pour mon équipe et moi-même

Être au plus proche de chacun d’entre vous, connaître vos motifs de satisfaction ou de mécontentement reste une démarche primordiale pour mon équipe et moi-même

Édito du mois d’avril 2019, du Mieux Vivre: « Être au plus proche de chacun d’entre vous, connaître vos motifs de satisfaction ou de mécontentement reste une démarche primordiale pour mon équipe et moi-même.
Écouter pour entendre et en tirer les meilleurs enseignements et les solutions les plus adaptées c’est la voie de l’amélioration qui passe aussi par la remise en question régulière de nos actions et de notre gestion. Afin d’améliorer le lien qui nous unit à chaque habitant, nous lançons une nouvelle plateforme « Mon Avis Citoyen », qui vous est présentée dans ce numéro du Mieux Vivre. Facile d’accès, elle est pour nous, un outil de travail qui doit nous permettre d’affiner notre perception de ce qui est, ou reste à faire.
Depuis le 11 mars, les transports en commun deviennent une première réalité. En effet, les nouveaux parcours Colombus du mercredi et du samedi, tout comme la liaison Centre-Ville – gare SNCF – Casino Viking – Centre-Ville sont amenés à être améliorés au fil du temps, en fonction de vos observations et de la fréquentation. Certains peuvent se poser la question d’un démarrage aussi tardif. La réponse est simple : jusqu’à présent, la compétence transport ne relevait pas de l’intercommunalité et tous les transports mis en œuvre étaient financés soit pas le département, soit par la Commune sur son budget propre.
Aujourd’hui, l’intercommunalité perçoit la taxe transport qui lui revient de fait, avec la compétence transport. Tout cela n’est pas neutre quand on sait que 80 % du coût des transports est financé par cette taxe et seulement 20 % par l’usager. Un important travail a été effectué pour assurer la passation de la compétence puis lancer les appels d’offres. Les ajustements viendront au fil du temps. Merci à tous ceux qui y contribueront en gardant à l’esprit que tout a un coût et que l’argent, soit celui des impôts ou celui de la taxe transport payée par les entreprises de plus de 11 salariés, doit être géré à bon escient.
Enfin, pour une bonne compréhension de la complexe problématique des transports, il faut comprendre que la compétence de l’intercommunalité s’arrête aux limites de son territoire et pour les lignes dont les bus sortent de Sud Sainte Baume, elles sont de la compétence de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur.
C’est la loi.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! »

Ferdinand BERNHARD, Maire de Sanary, Président de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume, Conseiller Départemental du Var

Par | 2019-03-28T19:59:46+00:00 28 mars, 2019|Actualités, Éditoriaux|